Santé / Bien-être | Papillomavirus : éradiquer le cancer du col de l'utérus grâce à la vaccination
Santé / Bien-être

Papillomavirus : éradiquer le cancer du col de l'utérus grâce à la vaccination

Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 4 oct. 2018
© © Shutterstock

Principale cause du cancer du col de l'utérus, le papillomavirus serait en passe d'être éradiqué en Australie. Le pays a mis en place une campagne de vaccination gratuite auprès des jeunes femmes de 18 à 24 ans, qui s'est révélée très efficace.

Le papillomavirus bientôt éradiqué en Australie grâce à la vaccination

Le papillomavirus, principale cause du cancer du col de l'utérus, est en passe d'être éradiqué en Australie. Il le sera précisément dans moins de vingt ans. Comment ? Simplement grâce à une campagne de vaccination gratuite auprès des adolescentes.

Pour rappel, les papillomavirus humains (HPV) appartiennent à une famille comptant plus de cent variantes. Les conséquences d'une infection peuvent, selon le type de papillomavirus, aller des verrues génitales aux cancers. On estime que jusqu'à 80% des hommes et des femmes sexuellement actifs entrent en contact avec un papillomavirus une ou plusieurs fois au cours de leur vie. Mais ces derniers ne sont pas tous cancérigènes.

Les jeunes femmes porteuses du virus sont passées de 23% à 1% en dix ans

En Australie, grâce à la vaccination, la proportion de jeunes femmes de 18 à 24 ans porteuses du papillomavirus est ainsi passée de 23% à 1% en dix ans. Selon Michel Cymès, le pays est un modèle de couverture vaccinale : 80% des Australiennes sont vaccinées et les garçons le sont à 75%.

Malheureusement en France, le taux de couverture est d'à peine 20%. Toujours selon le médecin, il y a chaque année dans l'Hexagone 3.000 cancers du col de l'utérus diagnostiqués. Et le papillomavirus est aussi en cause dans des cancers du vagin, du pénis, de l'anus et de la gorge.

À lire aussi : Les papillomavirus