Actualités | Tremblement de terre en Turquie : les recherches de survivants se poursuivent
Actualités

Tremblement de terre en Turquie : les recherches de survivants se poursuivent

Laura J. Publié par Laura J. - le 13 févr. 2023

Lundi dernier très tôt le matin, un séisme d’une intensité de 7.8 a laissé toute la région du sud de la Turquie et du Nord de la Syrie sous le choc. En plus de la secousse initiale de grande ampleur qui a frappé un immense territoire au saut du lit, de nombreuses répliques ont été observées, dont certaines étaient elles aussi assez puissantes pour finir de jeter au sol les bâtiments fragilisés qui avaient survécu à la première onde. Dans toute la zone, les recherches se poursuivent activement pour tenter de sortir des décombres les derniers survivants.

L’espoir de dégager des survivants s’amenuise, les secouristes se pressent

A une semaine du drame, les secouristes du monde entier qui ont été dépêchés sur place ont sorti des décombres énormément de survivants, mais aussi plus de 33 000 corps inanimés. Après une semaine, les chances de pouvoir encore sauver des individus bloqués dans les décombres des bâtiments s’amenuisent de façon drastique. Aux blessures et au manque d’eau et de nourriture s’ajoutent en effet des températures glaciales - puisque la neige est tombée jusqu’en milieu de semaine. Les 32 000 sauveteurs turcs accompagnés de 8 000 secouristes venus des quatre coins de la planète ne relâchent pas leurs efforts !

Un bilan humain qui serait encore bien plus lourd

Le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires de l’ONU Martin Griffiths s’est rendu sur place à Kahramanmaras, l’un des lieux les plus fortement sinistrés. Suite à sa visite, il a affirmé lors d’une conférence de presse que le nombre de victimes pourrait plus que doubler. Les secouristes se concentrent en effet en priorité sur l’extraction des survivants des débris et n’ont pas encore commencé un véritable décompte des victimes. Le bilan reste donc pour l’heure provisoire.

Un séisme d’une intensité rarement observée

L’ampleur de ce tremblement de terre est impressionnante. Une fissure gigantesque a pu être observée à travers les champs, routes et ruisseaux sur des kilomètres autour de l’épicentre. La Turquie aurait été déplacée de 3 mètres et les secousses auraient été enregistrées jusqu’au Groenland.