Retour X
Loisirs | 10 bonnes raisons de découvrir Madagascar (partie 2)
Loisirs

10 bonnes raisons de découvrir Madagascar (partie 2)

Proposé par Pauline Picquette - le 7 nov. 2020

La semaine dernière, nous avions commencé notre aventure dans ce pays aux mille et un trésors (partie 1). Culture, gastronomie, mais aussi budget à prévoir et précautions à prendre : continuons à rêver et à voyager... Direction ? Madagascar - cette île à part - réputée pour la beauté et la diversité de ses paysages.

6. Des ethnies et des cultures riches et diversifiées

Madagascar, c’est une mosaïque de 18 ethnies et donc 18 dialectes d’une langue commune : le malgache. Une culture très diversifiée où chaque « peuple » se distingue par l’habillement, la coiffure, l’art, le folklore et les traditions. La culture commune malgache est caractérisée par un rapport particulier voué aux ancêtres, au riz et au zébu. Chaque ethnie a ses propres traditions culturelles qui perdurent toujours aujourd’hui : le Famadihana (le retournement des morts), le Fanompoambe (le bain des reliques royales)… sans oublier festivals musicaux et défilés.

7. Une gastronomie typique et gourmande

  • La gastronomie malgache est centrée sur le riz, l’aliment de base. Il est accompagné de viandes (zébu, porc, chèvre), de volailles (poulet, canard), de poissons (thon, tilapia), de légumes (comme chez nous) et des brèdes (des feuilles de légumes comestibles).
  • L’île est un jardin de cocagne pour les fruits : pêches, pommes, poires,… mais aussi avocats, bananes, litchis, papayes…
  • Le plat traditionnel malgache est le « romazava » ou bouillon de viandes avec des légumes et des brèdes… avec du riz, bien sûr !

8. L'art et l’artisanat malgaches 

Réputé dans le monde entier, l’artisanat malgache exprime un certain « génie » populaire. Sur les marchés traditionnels, vous trouverez articles de mode, décoration, jouets faits main, souvenirs,... Le travail sur les pierres précieuses et l’or est remarquable.

L’art du bois Zafimaniry est inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco, c’est dire tout le savoir-faire des artisans malgaches.

9. Un voyage pour tous les budgets

  • Destination abordable pour environ un budget variant entre 600 et 1 500 euros le vol (A/R) selon la saison… mais n’attendez pas la dernière minute pour réserver.
  • Choisissez, avant de partir, les circuits désirés : comptez 600 euros pour 7 nuits/6 jours pour un circuit sur mesure. 300 euros pour un séjour à Nosy Be ou un circuit sur l’île Sainte-Marie.
  • Optez pour l’éco-tourisme : hébergement chez l’habitant en maison d’hôte, manger local et transport en taxi-brousse malgache, une véritable aventure !

10. Une proximité avec les îles voisines de l’Océan indien

Madagascar peut être un atout si vous désirez continuer vos vacances : l’île Maurice, La Réunion, les Maldives, les Seychelles, Mayotte et les Comores… à vous les lagons à l’eau turquoise, la barrière de corail, les tortues marines...

  • Liste de quelques parcs nationaux malgaches à ne pas manquer : le Tsingy de Bemaraha, l’Isalo, l’Ankarana, le Masola, le Ranomafana,...

Voyager à Madagascar : en connaître un peu plus

  • Fiche d’identité : 5ème plus grande île du monde (587 000 km2) située au sud-est du continent africain ; une population de 27 millions d’habitants qui vit difficilement, le revenu mensuel par habitant est de 33 euros. Ancienne colonie française de 1896 à 1958 et République constitutionnelle semi-présidentielle depuis 1960 ; capitale : Antananarivo ; monnaie : l’ariary.
  • Partir : vols avec Air France, Air Austral, Air Madagascar/ Circuits avec Go Voyages, Evaneos, Détours Madagascar, Jacaranda de Madagascar
  • Site utile : htttps://madagascar-tourisme.com/fr/ 

Quelques conseils bien utiles avant de partir à Madagascar 

  • On ne part pas seul : il est préférable de privilégier les circuits en éco-tourisme, en groupes.
  • La corruption « pourrit » la société malgache dans les villes : on voyage léger, peu d’argent dans les poches, on donne pour le plaisir de recevoir sourires et gentillesse.
  • On prend des précautions pour se nourrir et boire.
  • On se renseigne, préventivement, sur les vaccins.

Bon voyage sur la Grande Ile !