Actualités | Feux de forêt : encore 18 secteurs en risque très élevé en France
Actualités

Feux de forêt : encore 18 secteurs en risque très élevé en France

Laura J. Publié par Laura J. - le 8 août 2022

Alors que Météo France maintient encore des alertes orange pour des risques de canicule dans 2 départements et jaune dans 17 autres autour de la Vallée du Rhône, en Corse et dans le Sud-Ouest, les dangers relatifs aux incendies sont eux aussi toujours réels. A la chaleur s’allie une sécheresse importante dans de nombreuses régions, élément qui ne fait qu’empirer la situation. Dressons ici le bilan en matière d’incendie.

Quelles sont les zones concernées ?

Au moment où nous rédigeons cet article, encore 18 secteurs sont en risque « très sévère » et 65 en risque « sévère » à travers l’Hexagone. Les pompiers sont donc sur le qui-vive pour lutter contre des incendies actifs dans 5 lieux :

  • La Buisse dans l’Isère
  • Saint-Étienne-de-Serre dans l’Ardèche
  • Castanet-le-Haut dans l’Hérault
  • Castelnaudary dans l’Aude
  • Naussac en Lozère
  • La Roche-Chalais en Dordogne

Quels sont les dispositifs en place dans les secteurs en alerte « très sévère » ?

Dans la plupart des départements de France, des arrêtés préfectoraux limitent l’accès du public aux massifs forestiers, et cela généralement jusqu’à mi-septembre. Dans les zones classées dans la catégorie « Très sévère », plusieurs interdictions sont en place. Le public ne peut donc automatiquement pas :

  • Accéder aux massifs
  • Fumer
  • Allumer un feu
  • Faire du camping sauvage
  • Ramasser plantes et animaux
  • Déposer des ordures
  • Jeter des objets en ignition
  • Circuler sur les voies marquées d’un panneau B0
  • Travailler sur des métaux
  • Utiliser des broyeurs, débroussailleurs ou tronçonneuses

Pour suivre l’avancée des alertes météo émises par Météo France, vous pouvez consulter cette page ou vous abonner à notre Newsletter. Les alertes relatives aux risques d’incendies sont en revanche publiées sur les sites des préfectures. Pensez donc bien cet été à vérifier régulièrement celui relatif à votre département de résidence.

Quels sont les bons gestes pour éviter les incendies ?

Plus haut dans cet article, nous avons vu que les autorités régulent de nombreuses activités dans les zones classées en risque « très sévère » d’incendie. Toutefois, il existe des dispositions complémentaires que tout citoyen peut mettre en place pour éviter lui aussi dans ses activités quotidiennes d’être à l’origine de départs de feu. Voici quelques suggestions :

  • Ne pas faire de barbecue près d’une forêt ;
  • Ne pas jeter de mégot au sol ou depuis la fenêtre de la voiture ;
  • Ne pas réaliser de travaux sources d’étincelles ;
  • Ne pas stocker de combustibles contre la maison, comme par exemple du butane, du fuel ou simplement du bois ;
  • En cas d’incendie en cours, donner immédiatement l’alerte en composant le 112 ou le 18, se mettre à l’abri dans une habitation et respirer à travers un linge humide.

Les individus qui résident dans une zone autour de laquelle un incendie est en cours doivent eux aussi prendre quelques dispositions. Ils devront bien entendu évacuer sur le champs dès que les autorités en donneront l’ordre, mais il sera aussi nécessaire de fermer les bouteilles de gaz, fermer les volets, portes et fenêtres, occulter les aérations avec des linges humides, enlever partout où cela est possible les éléments combustibles (mobilier PVC, tuyaux, linge), revêtir des vêtements épais en coton couvrant tout le corps et enfin éviter de passer des appels. Les secours ont en effet besoin de disposer sans entrave des réseaux téléphoniques.