Actualités | Indonésie : des dizaines de morts et 3 500 personnes évacuées suite à l’éruption du volcan Semeru
Actualités

Indonésie : des dizaines de morts et 3 500 personnes évacuées suite à l’éruption du volcan Semeru

Laura J. Publié par Laura J. - le 5 déc. 2022

Ce dimanche 04 décembre, l’alerte maximale a été lancée en Indonésie face à l’éruption brutale du volcan Semeru, qui se trouve sur l'île de Java, île de Java elle-même touchée par un tremblement de terre de 5.7 sur l’échelle de Richter ce weekend. Ce séisme arrive seulement un an après une autre éruption qui avait laissé derrière elle une cinquantaine de victimes.

 

Un nuage de cendre dont il faut protéger la population

Au fil du weekend, le Centre de volcanologie et de prévention des catastrophes géologiques indonésien a enclenché le niveau d’alerte 4, qui est le plus élevé, ce qui « signifie que le danger menace les zones peuplées et que l'activité du volcan s'est intensifiée ». Le volcan a dans la foulée commencé à cracher un nuage de cendres de 1,5 kilomètre de hauteur.

Très rapidement, les autorités ont pris la décision de mettre en place un périmètre de sécurité de 8 kilomètres de rayon autour du Mont Semeru. Il est également conseillé à la population de rester à 13 kilomètres d'une rivière vers laquelle les cendres volcaniques se déplaçaient.

Comme le montrent les vidéos, des panaches de fumée et de cendres sortent du volcan et ont recouvert au moins un village aux alentours. Les habitants ont donc dû être mis à l’abri dans des refuges. Les individus se trouvant toujours aux abords du volcan et du nuage de cendres ont aussi reçu des masques qui les protégeront contre la pollution de l'air.

Un nombre de victimes déjà élevé

En décembre 2021, l’éruption du mont Semeru avait laissé derrière elle au minimum 51 morts, victimes des nuages de cendres et des coulées de boues brulantes qui avaient englouti des villages entiers.

En ce mois de décembre 2022, un an plus tard, déjà 34 individus ont perdu la vie et 17 personnes sont à ce jour portées disparues. Des dizaines de blessés ont également envahi les hôpitaux suite à des brûlures parfois graves.