Santé / Bien-être | Manger du fromage enfant permettrait d'éviter les allergies
Santé / Bien-être

Manger du fromage enfant permettrait d'éviter les allergies

Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 31 déc. 2018
© © Shutterstock

Une étude menée par le CHU de Besançon et l'Inra dans cinq pays européen, a démontré un lien entre la consommation de fromage dès le plus jeune âge et la probabilité de développer des allergies alimentaires.

Moins de risque d'allergies pour ceux qui ont mangé du fromage jeunes

C'est une première ! Selon l'étude PATURE, les enfants qui mangent du fromage dès l’âge de 12-18 mois auraient moins de risques d’avoir plus tard de l’asthme, des rhinites et de l’eczéma. Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont suivi, depuis 2002, près d’un millier d’enfants vivant tous en milieu rural dans cinq pays européens (Allemagne, Suisse, Autriche, France et Finlande).

Dans un premier temps, ils ont démontré que vivre dans un milieu agricole entraînait une diminution du risque allergique et que la diversité alimentaire précoce pouvait avoir un rôle protecteur. Pour rappel, en Europe, 80 millions de personnes sont allergiques, dont 30 millions asthmatiques.

Une réduction du risque d'eczéma et d'asthme

Dans une seconde étape, les scientifiques se sont focalisés sur le rôle de la consommation de fromage. Ils ont démontré que toute consommation de fromage entre 12 et 18 mois était associée à une réduction significative du risque de dermatite atopique (eczéma) à 6 ans et d’allergie alimentaire ainsi qu'à un risque diminué d’asthme, de rhinite allergique et de sensibilisation aux allergènes.

Mais s’il s’agit d’une première scientifique, des études complémentaires permettront de déterminer précisément si la diminution du risque est liée à la diversité ou à la fréquence de consommation des fromages. Et peut-être même de savoir quels fromages sont recommandés.

À lire aussi : Repas de Noël : une bûche au fromage en guise de dessert