Écologie | Un cratère de la taille de Paris découvert au Groenland
Écologie

Un cratère de la taille de Paris découvert au Groenland

Marie-eve Wilson-jamin Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 16 nov. 2018
groenland © © Shutterstock

Un cratère d'impact géant a été découvert au Groenland. Il figure parmi les 25 plus grands sur Terre, selon une étude publiée mercredi 14 novembre dans le journal Science Advances.

Une météorite écrasée il y a 12.000 ans a formé un cratère au Groenland

Voici une découverte scientifique exceptionnelle. Un cratère plus grand que la ville de Paris a été découvert sous la glace à l'aide d'un radar, sous une couche de glace, au Groenland. Une première dans ce pays. Il figure parmi les 25 plus grands sur Terre, selon une étude publiée mercredi 14 novembre dans le journal Science Advances.

Une gigantesque météorite s'est écrasée au Groenland il y a près de 12.000 ans, créant ce cratère, large de 31 kilomètres. Il pourrait avoir eu des répercussions importantes, selon John Paden, coauteur de l'étude et professeur associé à l'université du Kansas : « Il se pourrait que les débris projetés dans l'atmosphère aient affecté le climat et fait fondre beaucoup de glace, il pourrait donc y avoir eu un apport soudain d'eau froide dans le détroit de Nares, entre le Canada et le Groenland, qui aurait affecté les courants marins de toute la région ».

Des réponses sur le passé de l'Humanité

Il y a une dizaine d'années environ, des chercheurs ont proposé une hypothèse controversée. Elle voulait apporter des réponses plausibles à l'apparition d'une brusque vague de froid sur Terre, il y a environ 12.900 ans. Ce froid s'accompagnait aussi d'extinctions en Amérique du Nord, en particulier celle des mammouths. Et si les scientifiques pouvaient enfin confirmer cette théorie avec cette découverte ?

La prudence est de mise et des recherches complémentaires seront indispensables, notamment via de nouveaux prélèvements et, dans l'idéal, des forages pour avoir accès à la roche dans le cratère. Au final, selon les scientifiques, cette découverte pourrait offrir des aperçus sur l'histoire de la biosphère au quaternaire mais aussi sur celle de l'Humanité.

Le saviez-vous ? Au Groenland, la glace fond plus vite que prévu