Santé / Bien-être | Sylvothérapie : améliorer son bien-être grâce aux arbres
Santé / Bien-être

Sylvothérapie : améliorer son bien-être grâce aux arbres

Publié par Marie Desbonnet - le 12 juil. 2018

Si vous voyez quelqu’un étreindre un arbre, vous le prendrez probablement pour un fou. Pourtant, se connecter à un arbre est une pratique qui ne date pas d’hier et qui semble faire ses preuves, malgré quelques précautions à prendre.

Au Japon, on pratique depuis longtemps cette cure d’arbres, qui jouit même d’un statut officiel. On l’appelle shinrin-yoku, littéralement « bain de forêt ».

Ces dernières années, de nombreuses études ont montré les bienfaits d’une simple promenade en forêt : amélioration des performances intellectuelles, réduction des risques de dépression, des maux de tête, du stress…

Mais la sylvothérapie, ou tree hugging en anglais, est plus qu’une simple balade en forêt, il s’agit là d’entrer en contact avec un arbre en le touchant, et le plus souvent, en l’enlaçant pendant quelques minutes.

Les spécialistes de la sylvothérapie suggèrent de choisir un arbre qui nous plait, nous inspire, puis d’enlacer son tronc, afin de bénéficier de son énergie et surtout, de réduire notre niveau de stress et renforcer notre système immunitaire.

Seulement, alors que ce phénomène se développe de plus en plus en Occident, certains experts alertent sur les dangers de cette pratique. En effet, embrasser régulièrement un arbre pourrait augmenter les risques d’allergies, de réactions de la peau à cause du lichen ou de maladies transmises par les insectes, telles que la maladie de Lyme.