Santé / Bien-être | Crampes musculaires : comment les soulager ?
Santé / Bien-être

Crampes musculaires : comment les soulager ?

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 6 juin 2022
crampe musculaire pieds

Une douleur fulgurante dans le mollet… Aïe, une crampe ! Incontrôlable, douloureuse et passagère, la crampe peut surgir à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit. Il existe de nombreuses causes favorisant la survenue de cette crampe, aux membres inférieurs en général. Cependant, prenons garde, ces crampes à répétition ne seraient-elles pas le signe d’une maladie « cachée » ?

Qu’appelle-t-on une crampe ?

La crampe musculaire est une contraction musculaire soudaine, intense, involontaire et passagère d’une partie ou de la totalité du muscle. Lorsque la crampe survient, elle est généralement visible et palpable, et elle ne cesse que lors de l’élongation du muscle.

Les causes de ces contractures

Elles surviennent de façon aléatoire, déclenchées par une contraction musculaire à l’occasion d’un effort comportant un raccourcissement musculaire ou au repos (notamment la nuit).

Les facteurs de risques de crampes

Ils sont nombreux et connus :

  • Un effort inhabituel, intense et prolongé ;
  • Une mauvaise alimentation ;
  • Les états de déshydratation (coups de chaleur, sueurs fortes, vomissements…) ;
  • L’abus d’excitants (café, thé), les toxicomanies ;
  • Le froid ;
  • La grossesse, la pilule ;
  • La dialyse.

Néanmoins, des crampes répétées peuvent être sous-jacentes d’une maladie plus importante : maladies neurologiques (type sclérose), hormonales (diabète), cardiovasculaires (cardiopathie), sanguins (manque de magnésium), infectieuses (grippe) et virales, orthopédiques (fracture, rhumatisme).

Crampes musculaires : que faire ?

En principe, aucun traitement ne se justifie ! De fait, lorsque la crampe survient, des solutions existent : on arrête l’activité, on étire le muscle douloureux, on applique du chaud et on masse doucement le muscle. Puis, on peut faire une cure de magnésium ou prendre des myorelaxants, après avis du médecin ou du pharmacien.

La prévention

Surtout chez les sportifs, mais pas seulement ! Il est essentiel :

  • D’avoir une bonne hydratation (avant, pendant et après l’effort) ;
  • D’avoir une alimentation équilibrée (des bananes) ;
  • De s’échauffer et de s’étirer les muscles, inférieurs principalement ;
  • De réduire sa consommation d’excitants (alcool) ;
  • De ne pas fumer.

Les solutions naturelles pour soulager les crampes

Quatre astuces à connaitre : 

  • L’étirement pour détendre le muscle, en tirant sur les orteils et en relevant le pied, puis en massant le mollet ou la cuisse ;
  • Les plantes et les huiles essentielles (menthe poivrée, gaulthérie, harpagophytum) ;
  • L’application du froid pour réduire la douleur (bombe de froid, gel de cryothérapie) ;
  • La valériane en gélules pour se relaxer (2 gélules/3fois/jour).

Quand faut-il consulter ? 

En cas de crampes répétées, des examens et analyses complémentaires peuvent être entreprises par des explorations biologiques ou radiologiques pour déterminer l’existence d’une maladie sous-jacente. Une visite chez le médecin s’impose car il ne faut pas minimaliser le problème, surtout s’il est récurrent !

En conclusion ? BOIRE, boire et encore s’hydrater avec de l’eau (eaux minérales dans certains cas pour l’apport de minéraux) et surtout adopter au quotidien une bonne hygiène de vie.