Retour X
Santé / Bien-être | Règles douloureuses : 5 remèdes naturels testés
Santé / Bien-être

Règles douloureuses : 5 remèdes naturels testés

Proposé par Pauline Picquette - le 25 oct. 2020

Spasmes, crampes, inflammations, angoisses, maux de tête, nausées, fatigue... Nombreuses sont les femmes à souffrir de douleurs menstruelles (phénomène appelé « dysménorrhée »). 

De quelques symptômes désagréables à... un vrai calvaire, voire une maladie dangereuse et malheureusement encore peu connue (endométriose), chaque corps réagit différemment. La bonne nouvelle ? Il existe des solutions naturelles pour soulager efficacement ces maux et ainsi éviter la prise de traitements médicamenteux. 

Les bienfaits du CBD (cannabidiol) face aux douleurs menstruelles 

Arrivé assez récemment en France, le CDB - molécule faisant partie de la famille des cannabinoïdes - fait beaucoup parler de lui depuis quelques années. Légalisé dans de nombreux pays en raison de ses nombreuses vertus thérapeutiques, le CBD commence à faire son apparition dans la liste des solutions efficaces contre les douleurs menstruelles, affectant, rappelons-le, entre 50 et 80 % de femmes.

Le saviez-vous ? Les douleurs causées par les menstruations - longtemps restées taboues - ne sont pas bénignes et ne doivent pas être considérées comme « normales ». En 2016, des études ont démontré que ces symptômes pouvaient être aussi douloureux qu’une crise cardiaque (« as bad as having a heart attack »). 

L’effet du CBD sur les douleurs menstruelles

Concrètement, comment cela marche-t-il ? Fonctionnant tel un « catalyseur », le CBD agirait sur le système nerveux envoyant ainsi des signaux au cerveau, et réduisant l’impact des douleurs... Oui, mais encore ?

Certains parlent de « cannabis thérapeutique », destiné à des personnes souffrant d'épilepsies sévères, de douleurs neuropathiques réfractaires aux thérapies... ou à des patients en traitement contre le cancer, en soins palliatifs...

Et concernant les menstruations ? Diverses études, dont notamment celle menée par le docteur canadien John Thiel, ont mis en avant la présence de récepteurs cannabinoïdes situés dans l’appareil génital féminin, révélant donc l’efficacité potentielle du CBD face aux douleurs pelviennes (60 % des 134 patientes y ont répondu positivement).

Autres exemples ? La position de l’association Suisse S-Endo (suivi et soutien de femmes atteintes d’endométriose), recommandant le CBD comme antalgique, notamment lorsque les anti-douleurs classiques ne font plus effet. 

Comment le consommer ? 

Huiles, ovules, infusions, fleurs, crèmes, gélules... : les formes et possibilités sont nombreuses, mais aujourd’hui encore peu connues dans l’Hexagone puisque soumises à une législation encore « floue » selon le type de produits (CBD toléré si le taux de THC est inférieur à 0,2 %).

Je souhaite essayer le CBD pour apaiser mes douleurs mensuelles. Que faire ? Que choisir ? Quel produit acheté ?

Dans le cadre de règles douloureuses, il est fortement déconseiller de fumer le CBD (toxines de fumée). Il est alors préférable de le consommer sous la forme d’huile. Il conviendra également de prendre rendez-vous avec votre gynécologue afin d'être de vérifier s'il n'y a pas de contre-indication, chaque corps étant différent.

  • Notre coup de coeur ? Le site français Miister CBD, pour recevoir des conseils de professionnels, se renseigner sur l'aspect légal des produits à base de CBD, mais surtout commander en ligne en toute sécurité et légalité et se tenir au courant des dernières tendances. 

D’autres remèdes naturels contre les règles douloureuses 

  • Le macérât glycériné issu de pousses de framboisier permettant de relaxer le muscle utérin et d’atténuer les contractions, et plus généralement de réguler l’équilibre hormonal. A prendre sous forme de gouttes à diluer dans de l’eau.
  • Une compresse chaude à la camomille, ayant un effet anti-spasmodique et décongestionnant. 
  • Une infusion aux feuilles d’Alchémille (Alchemia vulgaris) ou d’Achilée millefeuille (Alchillea millefolium), plantes ayant une action sédative sur les ovaires et l’utérus.

Puis, n’oublions pas l’homéopathie : 

  • Nux vomica 5 CH : en cas de constipation et de stress,
  • Colocynthis 5 CH et Magnesia phosphorica 9 CH : pour soulager les muscles en cas de crampes, 
  • Helonias dioica 5 CH : face aux douleurs fortes.

Nous vous recommandons de consulter un spécialiste pour recevoir un traitement adapté à vos douleurs.