Retour X
Tourisme / Voyage | Idée de voyage : où partir en Italie en octobre
Tourisme / Voyage

Idée de voyage : où partir en Italie en octobre

Proposé par Stéphane Hubert - le 14 oct. 2021

Les charmes de l’Italie se découvrent assurément à toutes les saisons. Voici nos conseils pour découvrir les meilleurs coins du pays au mois d’octobre.

L’été nous a quittés pour 2021, mais quelques rayons de soleil font de la résistance en ce début d’automne. Le tourisme ne s’arrête jamais, et encore moins en Italie. La Grande Botte est en effet le quatrième pays le plus touristique au monde, derrière les indéboulonnables Etats-Unis, Chine et Espagne. Avec plus 90 millions de touristes par an, le secteur pèse lourd dans la balance économique du pays. Il faut dire que les paysages y sont majestueux, la gastronomie très riche et son patrimoine historique des plus grandioses. Une petite visite de Rome et, entre autres, de son Colisée et de son panthéon, vous laissera pantois.

Que visiter en octobre en Italie ? On fait le point avec vous.

Rome, sweet Rome

On y revient toujours et c’est bien normal tellement la ville est hors du commun. Sachez que le mois d’octobre à Rome a encore de forts soupçons d’été dans ses ruelles puisque la température est encore d’environ 23°. Des conditions qui rappellent celles que l’on peut trouver en mai.

Culturellement, en plus des deux monuments sus-cités, vous vous régalerez des visites du Forum, de la Domus Aurea, tout en profitant des belles fontaines comme celle de la Piazza Navona celle de Trévi. La douceur ambiante vous permettra de profiter encore des belles terrasses de café pour vous délecter d’un expresso ou d’un bon Sprtiz frais.

Au rayon des belles villes aux riches patrimoines, nous vous recommandons également des séjours à Milan, Florence et Pise, véritables temples du bon vivre, même si, à l’instar de Rome, très fréquentées par les touristes.

Le long des canaux de Venise

Visiter Venise est des plus agréables en octobre, avec un temps encore agréable et des températures qui flirtent avec les 20° sur la première décade. A la fin du mois, il faudra par contre s’attendre à voir venir la pluie.

La simple déambulation dans les rues et sur les petits ponts romantiques est déjà un délice en soi. Vous pouvez simplement vous balader et profiter des belles façades des habitations colorées qui rajoutent encore plus de charme au caractère unique de la ville. La cité n’est pas en reste du côté des monuments à visiter, de la basilique Saint-Marc au palais des Doges en passant par le théâtre de la Fenice.

Sicile : au nom des beaux paysages

Si vous voulez éviter les grandes villes en octobre, nous vous recommandons de monter sur un bateau pour aller vous perdre en Sicile. L’archipel est la région la plus vaste de l’Italie et aussi une des plus sauvages. Ici, c’est la nature qui subjugue en premier lieu. Vous serez entourés de collines et de montagnes qui raviront les randonneurs de passage. Ils trouveront, au Nord, avec les monts Péloritains, les Nébrodes et les Madonies, challenge à leur hauteur. Même s’il faudra s’attendre à quelques épisodes pluvieux, les températures de 22° vous permettront de profiter du reste de la journée.

La région est aussi une des rares à pouvoir se vanter d’accueillir trois volcans, du célèbre Etna en passant par le Stromboli et le Vulcano.

Si vous avez besoin d’un peu de repos citadin après avoir crapahuté dans les vastes paysages naturels, Palerme et Syracuse sauront vous émerveiller par leurs richesses architecturales. Moins connu mais tout aussi digne d’intérêt, Taormine vous emmènera dans un voyage dans le temps, avec son patrimoine médiéval riche et bien conservé. Sa position au-dessus de la mer vous offrira des panoramas qui vous laisseront sans voix face à autant de majesté.

L’Italie est une destination parfaite pour le mois d’octobre, la température y étant encore agréable mais pas. De plus, il y a beaucoup moins de touristes que pendant l’été. Le prix des billets d’avion est également moins élevé.

Il y a tant à voir que nous vous conseillons de partir au moins 10 jours, voire 15.

Enfin, COVID oblige, voici la marche à suivre pour pouvoir visiter le pays :

  • remplir un formulaire en ligne avant même de poser un pied sur le territoire italien
  • présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures (à partir de 6 ans)

OU

  • votre pass sanitaire (preuve d'une vaccination complète),

OU

  • un certificat de guérison (valable au maximum 180 jours après le 1er test positif).