Tourisme / Voyage | Nouvel An Chinois : 4 villes européennes dans lesquelles vivre la magie de cette fête
Tourisme / Voyage

Nouvel An Chinois : 4 villes européennes dans lesquelles vivre la magie de cette fête

Laura J. Publié par Laura J. - le 27 janv. 2022

L’une des richesses de l’Europe ? Elle rassemble un superbe melting-pot de cultures puisqu’elle est composée de pays et régions aux pratiques très variées et qu’elle attire en plus des communautés venues du monde entier. Ainsi, où que vous voyagiez, vous pouvez côtoyer des individus de toutes nationalités. Bien entendu, la Chine n’est pas en reste ! Nombreuses sont les personnes venues de l’Empire du Milieu, ce qui a permis à nos capitales européennes de célébrer certaines festivités de cette zone de l’Asie, l’une des plus spectaculaires étant le Nouvel An Chinois.

Qu’est-ce que le Nouvel An Chinois ?

Vous vous en doutez, le Nouvel An Chinois est tout simplement le premier jour du premier mois du calendrier chinois. C’est précisément la fête du printemps va marquer le lancement des festivités. Ces dernières se déroulent sur 15 jours et s’achèvent avec la fête des lanternes.

Le fonctionnement du calendrier étant particulier, la fête ne tombe jamais à la même date mais démarre toujours entre le 21 janvier et le 19 février. Le lancement est déterminé par la donnée suivante : le jour où le soleil se trouve dans le signe du Verseau, lors de la deuxième nouvelle lune à compter du solstice d'hiver donc. Nul besoin de sortir votre boulier et votre télescope : cette année, c’est le 1er février !

Comment célèbre-t-on le Nouvel An Chinois ?

Le principe de cette fête est simple : chasser les mauvaises influences de l’an passé et souhaiter un nouvel an béni afin de repartir sur un nouveau pied pour l’an à venir. Pour cela, tout un ensemble de pratiques et rituels symboliques sont prévus.

On utilise par exemple des objets ou consomme des aliments présentant une homophonie avec un mot ayant un sens positif (bonheur, printemps, etc.) . Les célébrations comportent un réveillon durant lequel des plats aux noms auspicieux sont mangés. S’ensuit alors une nuit de veille qui selon la tradition serait gage de longévité. Traditionnellement, cette nuit est occupée à jouer au mahjong.

On distribue aussi des étrennes sous la forme d’enveloppes rouges contenant de l’argent, celui qui la reçoit étant censé vous remercier avec des paroles qui vous porteront chance. C’est également le moment durant lequel on allume des pétards à mèches pour chasser les mauvaises influences qui s’attarderaient dans le quartier.

Le jour J en revanche, il est de tradition de se rendre au temple et de visiter sa famille, le tout en portant de nouveaux vêtements, si possible rouges car la couleur porte bonheur. Durant les festivités, des parades sont aussi organisées et la célèbre Danse du Dragon a lieu dans de nombreux lieux.

4 villes européennes où célébrer ces festivités

Ce qui est appréciable avec les fêtes du Nouvel An Chinois, c’est qu’elles sont ouvertes au public et que vous pouvez y prendre part même si vous ne faites pas partie de la communauté. Les plus belles métropoles où observer ces célébrations aussi esthétiques que symboliques sont :

  • Paris : une parade rassemblant 200 000 personnes est organisée par la diaspora chinoise chaque année dans le quartier asiatique du 13e arrondissement. La fête est même désormais inscrite à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel en France ;
  • Londres : Trafalgar Square, Chinatown et Shaftesbury Avenue sont les trois haut-lieux où tout se concentre. La capitale anglaise se vante de mettre en place le plus grand évènement au monde (hors Asie), il vous faut donc absolument y aller au moins une fois ;
  • Madrid : l’ambassade chinoise organise chaque année dans le quartier de Usera des concerts, des ateliers, des parades et même des parcours gastronomiques ;
  • Amsterdam : si le quartier rouge de la ville la plus sulfureuse d’Europe est connu pour tout autre chose, il abrite aussi le Temple Bouddhiste. Vous pourrez non seulement participer aux festivités autour du lieu de prière Fo Guang Shan He Hua, mais aussi déguster les préparations traditionnelles du Nouvel An dans les restaurants chinois environnants.