Santé / Bien-être | Les moustiques-tigres risquent bien de s'installer durablement
Santé / Bien-être

Les moustiques-tigres risquent bien de s'installer durablement

Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 4 juil. 2019
© © Shutterstock

Le moustique-tigre, une espèce capable de transmettre des maladies telles que la dengue, le chikungunya et le virus Zika, est désormais implanté dans plus de la moitié des départements métropolitains, et pourrait rester.

Le moustique-tigre présent dans la moitié des départements français

C'est l'été, il fait chaud et les moustiques sont de retour pour ennuyer celui qui veut s'endormir... Mais plus inquiétant, le moustique-tigre semble être installé pour de bon en France et selon Anna-Bella Failloux, la spécialiste à l'institut Pasteur de Paris, qui témoigne dans le Parisien, l'espèce a désormais « colonisé » plus de la moitié des départements métropolitains. Selon le quotidien, en 2030, la totalité de la métropole sera sans doute colonisée par les moustiques-tigres.

En 2018, 42 départements avaient été envahis, soit deux fois plus qu’il y a 2 ans. C’est pourquoi, la Direction générale de la santé (DGS) a renforcé sa surveillance. « Il s’agit à la fois de ralentir la progression de l’implantation du moustique-tigre dans les départements et de limiter le risque d’importation et de circulation des virus dont il peut être le vecteur en métropole ».

Les chauves-souris, une solution écologique

Parmi les conseils des professionnels, des gestes sont préconisés afin d’éviter à l’eau de stagner et par conséquent, d’empêcher les moustiques de proliférer. Mais une autre solution, naturelle et écologique, existe aussi : les chauves-souris ! Et pour cause, cet animal se nourrit d’insectes et est capable de manger 2.000 moustiques en une nuit.

Si cette progression du moustique-tigre, département après département, est inquiétante c'est parce que celui-ci peut être vecteur de virus tels que la dengue, Zika ou le chikungunya. Voici quelques conseils pour se prémunir de ces insectes suceurs de sang. Il est recommandé notamment de porter des vêtements longs et d'utiliser des répulsifs. Cette méthode est considérée comme la plus efficace. Le ministère de la Santé a même émis quelques recommandations sur les différents produits disponibles sur le marché.

À lire aussi : Pourquoi les moustiques piquent davantage certaines personnes ?