Écologie | Ouragan : Maria se dirige vers les Antilles
Écologie

Ouragan : Maria se dirige vers les Antilles

Publié par Jean-baptiste Giraud - le 18 sept. 2017
© © Shutterstock

Les Antilles n’ont pas fini de souffrir de la météo. Après le passage extrêmement violent de l’ouragan Irma, la Martinique, la Guadeloupe ou encore Saint-Martin s’apprêtent à affronter Maria.

Maria n’est plus une tempête mais bien un ouragan

Le Centre américain des ouragans (National Hurricane Center, NHC) a requalifié la tempête tropicale Maria en ouragan de catégorie 1, le niveau le plus bas sur l'échelle de Saffir-Simpson. « Selon la prévision de trajectoire, l'œil de Maria doit passer au-dessus des Iles du Vent lundi soir, et mardi sur l'extrémité nord-est de la mer des Caraïbes », a fait savoir le NHC. Et la situation pourrait se dégrader.

Actuellement, les vents de Maria soufflent à 140 km/h, avec des rafales à 170 km/h, mais selon toute probabilité, Maria pourrait très prochainement passer en catégorie 2, avec des vents allant à plus de 180 km/h, voire 3, avec des vents de 210 km/h. Maria devrait passer sur la Dominique et juste au sud de la Guadeloupe dans la nuit de lundi à mardi. Il devrait également toucher la Martinique.

La situation va s’empirer

Ces trois îles sont passées en vigilance rouge cyclonique. « La Guadeloupe et la Dominique semblent les îles les plus exposées de l’Arc antillais et il faut prendre cette menace très au sérieux, des conditions dangereuses sont attendues à son passage », a alerté Météo France. Mais qu’en est-il des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, violemment touchées par Irma ? Elles devraient échapper au cœur de l’ouragan.

Les Iles Vierges britanniques et Américaines, Antigua-et-Barbuda, Sainte-Lucie, ainsi que Saint-Eustache et Saba dans les Antilles néerlandaises, ont également été placées en état d’alerte. « Après son passage sur l'arc antillais en mer des Caraïbes », Maria « balaiera Porto-Rico puis la République Dominicaine » a précisé La Chaîne météo. « Maria deviendra un ouragan majeur, c'est-à-dire qu'il atteindra la catégorie 4/5 selon l'échelle de Saffir-Simpson. »

À lire aussi : Top 10 des cyclones les plus meurtriers de l'histoire