Santé / Bien-être | Résistance bactérienne : besoin urgent de nouveaux antibiotiques
Santé / Bien-être

Résistance bactérienne : besoin urgent de nouveaux antibiotiques

Publié par Marine Tertrais - le 22 sept. 2017
© © Shutterstock

Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour faire face au développement de bactéries résistantes aux traitements, il faudrait créer de nouveaux antibiotiques.

Une urgence sanitaire mondiale

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, il serait « urgent de multiplier les investissements dans la recherche et le développement pour les infections résistantes aux antibiotiques, y compris la tuberculose ». Dans un rapport, l'organisme tire la sonnette d’alarme face à la « menace » croissante des bactéries résistantes aux traitements. Il y aurait en effet un « grave manque de nouveaux antibiotiques en développement ».

Ce n’est pas la première fois que l’OMS demande aux pouvoirs publics des différents pays du monde de mobiliser des moyens pour financer la recherche. Il s’agit d’une « urgence sanitaire mondiale qui met sérieusement en péril les progrès de la médecine moderne », avancent les auteurs de ce rapport. Sur les 51 nouveaux produits antibactériens recensés par l’agence de santé des Nations unies, seuls 8 seraient des traitements innovants.

Des milliers de victimes dans le monde

Il est donc indispensable de redoubler d’efforts, car la multiplication des bactéries résistantes aux traitements progresse plus vite que la recherche. En février dernier, l’OMS publiait déjà la liste de douze familles de « superbactéries » à combattre. L’affaire n’est donc pas nouvelle mais le phénomène prend de l’ampleur. Il faut bien comprendre que si on ne trouve pas de nouveaux traitements, la tuberculose pourra tuer autant qu’au siècle dernier.

Selon un rapport remis récemment à la ministre de la Santé, la résistance aux antibiotiques tue 12 500 personnes chaque année. Dans le monde, cette résistance tuerait 700 000 personnes chaque année, dont 50 000 aux États-Unis. De précédentes études ont estimé que si aucun nouveau traitement n’était trouvé d’ici 2050, les bactéries résistantes pourraient tuer jusqu’à 10 millions de personnes chaque année.  

À lire aussi : Résistance aux antibiotiques : vers un danger mondial ?