Santé / Bien-être | Santé : l'OMS évoque un besoin urgent de nouveaux antibiotiques
Santé / Bien-être

Santé : l'OMS évoque un besoin urgent de nouveaux antibiotiques

Jean-baptiste Giraud Publié par Jean-baptiste Giraud - le 20 sept. 2017
Certains antibiotiques ne sont plus efficaces.

Les antibiotiques perdent en efficacité. Pour une raison simple : certaines infections sont de plus en plus résistantes aux traitements.

La santé mondiale menacée

C’est l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui tire la sonnette d’alarme dans un rapport. D’après l’organisme, la résistance aux antibiotiques constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces pesant sur la santé mondiale, la sécurité alimentaire et le développement.

Les médecins observent une défaillance alarmante dans le développement de nouveaux antibiotiques aptes à combattre des infections de plus en plus résistantes aux traitements.

Pour un nombre croissant d’infections, comme la pneumonie, la tuberculose, la septicémie et la gonorrhée, le traitement devient plus difficile, voire impossible parfois, du fait de la perte d’efficacité des antibiotiques. 

Mourir d'une infection banale

La résistance aux antibiotiques entraîne une prolongation des hospitalisations, une augmentation des dépenses médicales et une hausse de la mortalité.

« La résistance aux antibiotiques est une urgence de santé publique qui va sérieusement compromettre les progrès de la médecine moderne, commente le directeur général de l’OMS, cité dans un communiqué. Il y a un besoin urgent d’investissements supplémentaires dans la recherche et le développement [de nouveaux antibiotiques] (…), sans lesquels nous retournerons dans une époque où les gens craignaient des infections banales et risquaient leur vie pour des chirurgies mineures ».

L’OMS a identifié 12 classes de pathogènes qui nécessitent d’urgence de nouveaux antibiotiques.

À lire aussi : Résistance aux antibiotiques : vers un danger mondial ?