Retour X
Écologie | Un second séisme secoue la Charente Maritime
Écologie

Un second séisme secoue la Charente Maritime

Proposé par Jean-baptiste Giraud - le 18 mai 2016

Deux tremblements de terre à un mois d’intervalle


La Charente Maritime a de nouveau été secouée par un tremblement de terre, mardi matin, alors qu’un premier séisme avait déjà été ressenti un mois plus tôt. De magnitude 3,7, selon les mesures du Réseau national de surveillance sismique (Renass), cette secousse n’a fait aucun dégât ni victime, mais a toutefois été ressentie sur plusieurs dizaines de kilomètres autour de son épicentre situé à Saintes.


Malgré la proximité dans le temps des deux tremblements de terre, ce dernier ne semble pas être lié au précédent. « Ça ne me semble pas être une réplique selon les premières informations car ce n'est pas la même localisation ni les mêmes failles », explique ainsi Mickaël Bonnin, sismologue à l'Observatoire des sciences de l'université Nantes atlantique (OSUNA) dans des propos retranscris par Le Figaro.


Le risque sismique est considéré comme important en France


La France serait-elle donc devenue une zone sismique dangereuse ? Rien ne l’indique, selon Jérôme Vergne, sismologue à l’École et observatoire des sciences de la Terre (EOST). Interrogé par Metronews, ce spécialiste estime que même si « en métropole, le risque sismique est considéré comme important, [...] un séisme du même type que celui qui s’est produit en Equateur ou au Japon ne se produira pas sur le territoire ». « Mais c’est possible sur l’arc antillais, car la Guadeloupe et la Martinique sont sur une zone de limite de failles », explique-t-il encore pour le quotidien.


Les tremblements de terre sont en effet rares en France. Le dernier en date est survenu en 1972 et a touché toute la région de l’Île d’Oléron. Certains restent néanmoins marquants puisqu’en 1909, un séisme de magnitude 6,2 a détruit plusieurs villages de Provence et fait 46 victimes.

À lire aussi : Les 5 plus gros tremblements de terre en France