Retour X
Loisirs | 5 trains insolites à découvrir à travers la France pendant l’été
Loisirs

5 trains insolites à découvrir à travers la France pendant l’été

Proposé par Pauline Picquette - le 10 juil. 2021

De la baie de Somme aux Alpes, en passant par les Pyrénées, embarquez, par monts et par vaux, dans ces petits « TPV* » touristiques (mais pas seulement) ! Ces *Trains à Petite Vitesse accueillent chaque été, des milliers de voyageurs, conquis et émerveillés par des voyages hors du temps et des sentiers battus. Toutes ces lignes du rail ont une histoire particulière et patrimoniale qui, avant d’être des trains de loisirs, étaient indispensables à la vie quotidienne et économique des habitants et usagers. Ce sont 1 200 kilomètres de voies ferrées, confiées et gérées par une association privée de passionnés, l’UNECTO. Trains à crémaillères, à vapeur, électriques ou autorails, c’est parti pour une balade au rythme d’antan !

1. Le chemin de fer de la Baie de Somme (Hauts-de-France)

Empruntant l’ancien réseau des Bains de mer (inauguré en 1887, puis abandonné en 1972 et repris depuis quelques décennies), ce petit train à vapeur permet de longer les paysages côtiers, les marais (et ses moutons) et les champs de Cayeux-sur-Mer au Crotoy, passant par Saint-Valéry… Balade de 35 minutes à 1h30, à 25 km/h pour en apprécier tout le charme !

2. Le train des Merveilles et le train des Pignes (Provence- Alpes-Côte d’Azur)

  • Ce train aux wagons colorés traverse la vallée des Merveilles et son site de gravures préhistoriques ; de Nice à Tende (à la frontière italienne), il emprunte de superbes ouvrages d’art ferroviaire ; vous pourrez admirer les villages perchés des vallées de la Roya, du Paillon et de la Bévéra.
  • Vers l’ouest, de Nice à Dignes-les Bains, le voyageur montera dans le célèbre train des Pignes (depuis 1911) pour découvrir toute la beauté des paysages méditerranéens au rythme de la loco à vapeur.

3. Le train du Vivarais (Auvergne-Rhône- Alpes)

Edifiée entre 1886 et 1890, entre Tournon-sur-Rhône et Lamastre, le long de la vallée du Doux, la ligne du train de l’Ardèche, longue de 28 kilomètres, est traversée par des locomotives à vapeur spécialement conçues (entre 1903 et 1932) pour ce tronçon. Indispensable à la vie quotidienne des habitants au début du 20ème siècle, elle permettait de descendre dans la vallée du Rhône. Admirez les paysages sauvages et revivez,  au son des sifflets et de l’échappement de la vapeur, le charme discret du voyage ferroviaire d’antan.

4. Le train à vapeur des Cévennes

13 kilomètres, 30 km/h et 40 minutes… Montez à bord pour un parcours insolite entre viaducs et tunnels. D’Anduze à Saint-Jean-du-Gard (au nord de Montpellier), le petit train à vapeur des Cévennes vous transporte à son rythme nostalgique avec, entre autres, un arrêt à la Bambouseraie.

5. Le chemin de fer du Haut-Quercy (Nouvelle-Aquitaine)

Héritier de l’ancienne ligne Bordeaux-Aurillac (construite entre 1880 et 1884, le « Truffadou » (en référence au marché de truffes de Martel) propose un voyage panoramique en corniche dans la vallée de la Dordogne sur 8 kilomètres.

Mais aussi, citons : 

  • Le train des Gorges de l’Allier,
  • Le coni’fer dans le Haut-Doubs,
  • Le chemin de fer de la Vendée, 
  • Le train Jaune et le train Rouge dans les Pyrénées Orientales, 
  • Le Trinighellu en Corse 
  • La ligne des Hirondelles (dans le Jura), le train de la Rhune (près de Biarritz), le train d’Artouste (dans les Pyrénées-Atlantiques),...