Tourisme / Voyage | L'itinéraire en France de mai - La route Napoléon de Cannes à Grenoble
Tourisme / Voyage

L'itinéraire en France de mai - La route Napoléon de Cannes à Grenoble

Laura J. Publié par Laura J. - le 5 mai 2022

Commençons par un petit point d’histoire… En 1815, l’Empereur déchu s’échappe de l’Ile d’Elbe où il a été envoyé en exil. Son but ? Regagner Paris, renverser le nouveau roi et reprendre le pouvoir aux royalistes. Il débute son périple à Antibes où il pose pied le 1er mars, puis met le cap sur Grenoble qu’il atteint quelques jours plus tard. Il traversera pour ce faire les Alpes et les villes suivantes : Antibes, Grasse, Saint-Vallier-de-Thiey, Castellane, Digne, Sisteron, Gap, Corps, La Mure, Laffrey et enfin Grenoble. Depuis, ces lieux ont été reliés par une route nationale : la N85. C’est donc le long de cette dernière que nous vous invitons à marcher dans les pas de l’un des plus grands conquérants de la planète !

Départ d’Antibes

Quoi de plus reposant avant de débuter un beau périple que de profiter du littoral méditerranéen. La ville d’Antibes, entre Cannes et Nice, est une superbe station balnéaire agrémentée de très belles plages au milieu des pinèdes. La vieille ville elle aussi est à voir. Entourée de remparts du XVIe siècle, elle abrite aussi un magnifique monument militaire : le fort Carré en forme d’étoile.

Au moment du départ vers Grasse, libre à vous de faire un petit crochet par Cannes et sa croisette, et de découvrir la ville mythique du festival du cinéma !

De Grasse à Digne-les-Bains

L’étape suivante se fera à Grasse, dont vous avez peut-être entendu parler comme de la capitale du parfum. C’est en effet au cœur de la Provence et à quelques kilomètres de la mer que sont cultivées des fleurs variées qui sont ensuite traitées dans la parfumerie mondialement connue. Des parfums de tous types sont alors extraits des plantes et viennent composer des produits raffinés en tout genre. Marquez un temps d’arrêt et visitez justement cette fabrique !

Mettez ensuite le cap sur Digne et n’hésitez pas à faire des pauses dans le Parc naturel régional du Verdon. Avec son ensemble de forêts, de gorges et de lacs, cette région vous charmera à coup sûr…

De Digne-les-Bains à Gap

Digne-les-Bains, c’est la station thermale par excellence de la région, mais aussi la capitale historique de la lavande. Elle mérite également le détour pour une petite visite de ses deux cathédrales et de son Musée Gassendi.

En reprenant la route, vous passerez ensuite devant les Pénitents des Mées, une curiosité géologique de Haute-Provence constituée de falaises pyramidales de 100 mètres de haut qui s’accumulent sur 1 kilomètre de longueur.

Arrive ensuite Sisteron dont la cathédrale, la vieille ville et la citadelle vous en mettront plein les yeux. Cette dernière est notamment classée monument historique et son point de vue élevé vous offrira un superbe panorama sur toute la ville, mais aussi sur la vallée de la Durance.

De Gap à Grenoble

Une fois arrivé à Gap, vous comprendrez être à la frontière entre deux terres. Ici s’arrête la Provence pour laisser apparaitre de très hautes montagnes. Si la ville ne dispose pas d’une architecture remarquable, elle offre tout de même de belles promenades.

La route se poursuit par la grimpée du Col Bayard. Des 750 mètres d’altitude de Gap, vous atteignez sur quelques kilomètres à peine les 1 300 mètres et demeurerez à présent jusqu’à Grenoble dans un paysage constitué de superbes sommets. Du massif du Devoluy à celui des Ecrins, vous admirerez des panoramas à couper le souffle au beau milieu de la nature.

Une fois à Grenoble, vous pourrez vous accorder quelques jours de repos et de visites, notamment celles indiquées dans notre article spécialement dédié à la ville.