Santé / Bien-être | Attention, votre dentifrice contient peut-être du dioxyde de titane
Santé / Bien-être

Attention, votre dentifrice contient peut-être du dioxyde de titane

Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 28 mars 2019
© © Pixabay

L'association Agir pour l'environnement a analysé plus de 400 dentifrices. Les résultats sont inquiétants : les deux tiers contiennent du dioxyde de titane et la moitié de ceux destinés aux enfants en contient aussi. Or ce colorant est controversé !

Deux tiers des dentifrices contiennent du dioxyde de titane

Selon une enquête de l'association Agir pour l'environnement, deux tiers des dentifrices contiennent du dioxyde de titane. Or, il s'agit d'un produit très controversé depuis des années car il contient des nanoparticules susceptibles de pénétrer dans l'organisme et qui peuvent être cancérogènes. 

Pour mener à bien ses recherches, l'association a analysé au total 408 tubes dont 59 produits destinés aux enfants, tous vendus en grandes surfaces, pharmacies, parapharmacies et magasins bio. Si les deux tiers des dentifrices testés contiennent du dioxyde de titane, 25 sont pourtant bio. Pire, un dentifrice pour enfants sur deux en renferme aussi.

Le dioxyde de titane déjà suspendu des produits alimentaires

Pour rappel, en mai 2018, Brune Poirson, la secrétaire d'État à la Transition écologique, avait annoncé la suspension de l'utilisation du dioxyde de titane dans les produits alimentaires d'ici fin 2018. Mais il ne s'agit que d'une suspension et non d'une interdiction qui dépend, pour sa part, de l'Union européenne.

Or, cet additif, également connu sous le diminutif E171, utilisé notamment pour son caractère colorant blanc, est controversé. En effet, les scientifiques s’inquiètent d’un possible effet cancérogène. Au final, Agir pour l'environnement réclame « l'élargissement de l'arrêté de suspension du dioxyde de titane à tous les produits qui peuvent être totalement ou partiellement ingérés : dentifrices et médicaments (le TiO2 est présent dans les excipients de 4.000 médicaments) ».

À lire aussi : Salle de bain zéro déchet : 7 astuces