Santé / Bien-être | Fortes chaleurs : attention à la prise de médicaments !
Santé / Bien-être

Fortes chaleurs : attention à la prise de médicaments !

Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 25 juin 2019
© © Shutterstock

Prudence si vous suivez un traitement médicamenteux, les fortes chaleurs peuvent entraîner des effets secondaires.

Canicule : la prise de médicaments entraîne des risques

Les fortes chaleurs sévissent en France et vont durer plusieurs jours. Prudence à ceux qui prennent des médicaments. En effet, cela peut entraîner des risques pour la santé, notamment pour les personnes fragiles. En effet, certains traitements peuvent aggraver le risque de déshydratation comme les diurétiques, les anti-inflammatoires, les médicaments pour traiter le diabète ou le cholestérol qui, eux, sont susceptibles d’altérer la fonction rénale. 

Quant aux neuroleptiques ou autres antidépresseurs, ils peuvent entraîner une hyperthermie. En outre, le paracétamol est inefficace en cas de coup de chaleur, et l’aspirine peut pertuber la thermorégulation de l’organisme. Les personnes concernées par cette mise en garde sont les personnes âgées, les bébés et les enfants ainsi que les malades atteints d’une pathologie chronique ou en surcharge pondérale. 

Les douches glacées à proscrire

Pour rappel, l’ANSM (Agence nationale de la sécurité du médicament) précise « qu’il n’est justifié d’envisager d’emblée et systématiquement une diminution ou un arrêt des médicaments pouvant interagir avec l’adaptation de l’organisme à la chaleur ». Il est recommandé de prendre un rendez-vous chez le médecin qui évaluera au cas par cas.

« Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour », recommande l'agence sanitaire Santé publique France, qui conseille de se munir d'un brumisateur pour les trajets en voiture. En revanche, prendre une douche glacée n'est pas une bonne idée.

À lire aussi : Sur-médication : les seniors avalent en moyenne 14 médicaments par jour