Retour X
Loisirs | Que faire en Bourgogne-Franche-Comté ? 10 lieux d’art et de culture à découvrir
Loisirs

Que faire en Bourgogne-Franche-Comté ? 10 lieux d’art et de culture à découvrir

Proposé par Pauline Picquette - le 10 juil. 2020

La région Bourgogne-Franche-Comté est une région culturellement riche et gastronomiquement reconnue. Découvrir, goûter, savourer les yeux fermés mais aussi admirer, rencontrer, partager le cœur ouvert… La région possède de nombreux atouts que nous vous faisons découvrir aujourd'hui :

1. Le prieuré de la Charité/Loire (Nièvre, 58)

Ville d’Art et d’Histoire, la cité se voit avec les yeux mais aussi avec le cœur… A la croisée des chemins (de Compostelle), le prieuré se dresse fièrement sur les bords de la Loire. Fondé en 1059 par l’Ordre de Cluny, le prieuré est un petit joyau où se croisent la culture, l’éducation, le lien social et le tourisme autour du « mot sous toutes les formes ».

  • Coup de coeur : Découvrir le jardin des Bénédictins, ses expos et ses concerts

2. Dijon (Côte d’Or, 21)

Capitale des Ducs de Bourgogne, Dijon est connue par sa richesse architecturale du gothique à l’art déco. Le musée des Beaux-Arts (1787) occupe le vaste Palais des Ducs et abrite une superbe collection de peintures, sculptures et une collection d’art moderne étonnante. Prenez tout : les Halles (construites par Eiffel en 1868), le Puits de Moïse, la Chartreuse de Champmol ! 

  • Coup de coeur : La place de la Libération, aménagée par Hardoin-Mansart

3. Les salines de Salins-Les-Bains (Jura, 39)

1 200 ans d’histoire de sel ! Depuis le VIIème siècle, la ville a su tirer sa richesse d’un don de la nature exceptionnel : le sel. A 10 km d’Arbois se cache l'un des fleurons du patrimoine culturel et industriel franc-comtois : la Grande Saline. C’est une histoire unique et émouvante d’hommes et de femmes qui ont produit pendant des siècles l’or blanc, le sel de la vie.

  • Coup de coeur : La Grande-Saline, une ville dans une ville

4. L’Abbaye de Fontenay (Côte d’Or, 21)

Située au nord de la Bourgogne « verte », l’abbaye - fondée en 1118 par Saint Bernard de Clairvaux - est la plus ancienne abbaye cistercienne conservée au monde. L’édifice est une véritable « pépite » de l’art roman, agrémenté d’un parc paysager, classé Jardin Remarquable en 2004.

  • Coup de coeur : On « goûte » au calme d’un lieu profondément spirituel dans un cadre magnifique

5. La Cathédrale Saint-Etienne d’Auxerre (Yonne, 89)

La cathédrale est un prestigieux vestige de ce qu’on appelait la « cité épiscopale ». Véritable catéchisme de pierre d’art gothique, on pourra admirer les portails uniques, les tympans des transepts et les magnifiques verrières du XIIème au XVIème.

  • Coup de coeur : Deux peintures, chefs-d’œuvre méconnus (exemples de l’art bourguignon) à découvrir

6. La citadelle de Besançon (Doubs, 25)

Chef d’œuvre de Vauban, la place forte, surplombant la vieille ville de la capitale comtoise, offre depuis ses remparts des panoramas spectaculaires sur la rivière Doubs. Lieu unique en son genre, la Citadelle abrite 3 musées : le Musée comtois, le Muséum et ses espaces animaliers et le Musée de la Résistance et de la Déportation.

  • Coup de coeur : La formidable reconversion d’une des plus belles citadelles de France

7. Beaune (Côte d’Or, 21)

Ville d’Art et d’Histoire, Beaune, située au cœur d’un vignoble prestigieux (Pommard, Meursault, Romanée-Conti,...) dispose d’un patrimoine exceptionnel. La ville abrite un monument emblématique : l’Hôtel de Dieu (les Hospices de Beaune) avec son célèbre toit aux tuiles vernissées du XVème siècle… Mais, on pourra également découvrir une vieille ville, cerclée de remparts, aux remarquables monuments médiévaux et Renaissance.

  • Coup de coeur : Le polyptyque du Jugement Dernier aux Hospices

8. Châteauneuf-en-Auxois (Côte d’Or, 21)

Le petit bourg médiéval possède une richesse historique de premier ordre : son château-forteresse du XVème siècle. Avec ses maisons en pierre calcaire typiques du XIV au XVIIèmes, ses lavoirs et ses fontaines, le village et son château sont des gardiens bienveillants de la vallée du canal de Bourgogne.

  • Coup de coeur : Le Jardin d’inspiration médiévale combinant jardins des paysans, des moines et des seigneurs

9. L’Abbaye de Cluny (Saône-et-Loire, 71)

Cœur spirituel de l’Europe médiévale, fondée en 910 par Guillaume d’Aquitaine, l’abbaye a été démolie pendant la Révolution... Une visite des impressionnants vestiges de l’abbatiale est le prélude d’un agréable séjour dans les environs à la découverte de son patrimoine et de sa tradition équestre.

  • Coup de coeur : Passez par la Tour des Fromages et consultez les interfaces du Projet « Gunzo » où vous découvrirez la réalité des bâtiments de l’époque 

10. La chapelle Notre-Dame du Haut à Ronchamp (Haute-Saône, 70)

Cette chapelle votive au cœur d’un lieu sacré de pèlerinage a été reconstruite par Le Corbusier entre 1950 et 1955. Sa construction a remis en cause tous les codes du plan et des formes de l’architecture chrétienne : il y a un « avant » et un « après » Ronchamp ! Le site lui-même participe à la spiritualité du lieu.

  • Coup de coeur : Les symphonies de lumière naturelle imaginées par Le Corbusier