Tourisme / Voyage | Corse : à l'assaut de la mythique route du GR20
Tourisme / Voyage

Corse : à l'assaut de la mythique route du GR20

Laura J. Publié par Laura J. - le 25 avr. 2022

Les grands amateurs de marche à pied peuvent s’adonner à leur passion en arpentant entre autres les fameux sentiers de grande randonnée, aussi nommés GR. Ces itinéraires balisés de randonnée pédestre ont pour caractéristique d’offrir une longueur permettant de se promener sur plusieurs jours, voire semaines. L’un des plus spectaculaires de France est le GR 20, qui traverse la Corse du nord au sud. Les fans de beaux paysages qui n’ont pas peur de l’altitude voudront donc absolument lire cet article pour découvrir les plus belles étapes avant d’enfiler leurs souliers et de foncer arpenter ces sentiers de l’Ile de Beauté !

Informations générales

Commençons par quelques généralités organisationnelles au sujet du GR 20. Il s’étend sur 180 kilomètres et affiche un dénivelé positif de 11 000 mètres, autant dire que vous devrez être relativement entrainé et en forme si vous souhaitez réaliser le parcours dans son ensemble. Pour vous promener d’un bout à l’autre du sentier, il faudra compter environ 16 jours, à raison de 7 heures de marche par jour. Vous pourrez alors faire une étape par jour en séjournant dans les différents refuges qui ponctuent le chemin.

Vous pourrez bien entendu tenter d’augmenter l’allure et de vous aligner sur les performances des recordmans que sont Lambert Santelli pour les hommes et Émilie Lecomte pour les femmes. Respectivement en juin 2021 et en 2012, ils bouclent le tout en 30 heures et 25 minutes pour lui et 41 heures, 22 minutes et 10 secondes pour elle. Bon courage !

Quel niveau de difficulté ?

En longeant ce sentier, vous aurez le bonheur de parcourir des chemins de montagne, et notamment de traverser le fameux Parc naturel régional de Corse, ou Parcu di Corsica dont la biodiversité est unique. C’est entre lacs, vallées et crêtes que vous évoluerez sur des routes tantôt extrêmement simples, tantôt bien plus ardues. Ne vous imaginez cependant pas que l’impossible vous attend. Si la traversée est destinée certes aux sportifs et est loin d’être une simple balade, elle n’est pas nécessairement dangereuse et ne mérite donc pas sa réputation en faisant l’un des sentiers les plus durs de la planète.

En fonction des périodes de l’année, vous pourrez l’attaquer au départ de Calenzana pour arriver à Conca, ou bien vice versa. Au fil des étapes, vous évoluerez en moyenne altitude mais en Haute Montagne. Il vous faudra aussi vous préparer à passer quelques sommets de plus de 2 000 mètres d’altitude.

Les plus belles étapes

Vous le savez si vous êtes un amateur de sentiers de grande randonnée, le GR 20 est l’un des plus beaux du globe. Des lacs nous l’avons dit, mais aussi des cascades, des trous d’eau et des sommets vous offrant des panoramas imprenables sont au programme. Voici les plus beaux passages que vous découvrirez :

  • Les aiguilles de Bavella : cet imposant massif couronné d’aiguilles aux allures fort étranges au milieu d’une forêt de hauts pins couchés par le vent est un vrai régal pour les yeux ;
  • Le lac de Nino : ce coin de paradis tout plat entre le col de Verghio et Manganu est à ne surtout pas rater ;
  • La brêche de Capitello : de là, une vue incroyable sur les lacs de Capitello et de Melo s’offre à vous, mais aussi un panorama sur la Restonica et la Punta Muzzela ;
  • Le cirque de la solitude (bien qu’il ne soit plus sur le tracé officiel) : ce passage redouté consiste en un vaste vallon escarpé très rocailleux qui serpente entre le sommet des montagnes.

Vous n’avez plus qu’à réserver vos billets pour l’Ile de Beauté, à vous équiper et à vous lancer sur l’un des sentiers les plus mythiques de la planète !