Actualités | [VIDEO] Tempête glaciale en Amérique du Nord : un nouveau bilan fait état de 61 morts
Actualités

[VIDEO] Tempête glaciale en Amérique du Nord : un nouveau bilan fait état de 61 morts

Laura J. Publié par Laura J. - le 2 janv. 2023

Peu avant Noël, une tempête de grande ampleur avait touché l’Amérique du Nord. Les Etats-Unis, le Canada et même le Japon ont ainsi connu un froid rarement atteint avant, accompagné de chutes de neige impressionnantes. Avec des températures qui ont chuté jusqu’à -48°C à certains endroits et un blizzard opaque, les autorités avaient interdit aux personnes de circuler, bloquant ainsi pour leur sécurité des milliers de voyageurs pendant les fêtes de fin d’année. Plus d’un million de foyers avaient d’ailleurs au final été privés d’électricité. Maintenant que la situation s’est calmée, l’heure est au bilan et au moins 61 décès ont été annoncés.

Des images qui montrent une situation à l’ampleur rarement observée

Les vents polaires ont gelé la surface de la terre et transformé les rues de certaines agglomérations comme Buffalo en gigantesques coulées de neige et de glace. Comme vous le voyez sur cette vidéo, d’immenses congères se sont formées et les maisons ont elles aussi été gelées, avec des stalactites de glace de plusieurs dizaines de centimètres de long qui pendent des toits, fenêtres et façades.

Le gel a parfois bloqué les portes des maisons dont l’ouverture était en plus entravée derrière par une hauteur de neige impressionnante, dépassant 1.5m. Le sol lui aussi était si verglacé qu’il était parfois impossible de s’y déplacer à pied sur des centaines de mètres, bloquant ainsi tout individu là où il se trouvait avant la tempête.

Un lourd bilan et des scènes dignes du « Jour d’après »

Un dernier communiqué partagé par les autorités américaines fait état de 61 morts depuis le début de la tempête. Certaines personnes sont décédées dans leur voiture où elles cherchaient un abri face à un blizzard effrayant. D’autres individus ont été victimes d’arrêt cardiaque en tentant de déblayer la neige qui s’accumulait devant chez eux. D’autres encore se sont éteintes à leur domicile, après que des vents de plus de 100 km / heure aient enterré des maisons sans électricité – et donc parfois sans chauffage – sous la neige.