Retour X
Cuisine | Confinement en automne : 6 aliments qui boostent le moral
Cuisine

Confinement en automne : 6 aliments qui boostent le moral

Proposé par Pauline Picquette - le 5 nov. 2020

Déprime saisonnière + re-confinement = SOS coup de blues ! On prend une grande inspiration et on enfile son tablier. La mission ? Miser sur une alimentation 100% « bonne humeur » qui vous aidera à garder le sourire et à booster votre moral.

1. La banane 

Pour avoir la... banane ! Fruit idéal pour lutter contre les coups de blues, la banane est sûrement l’un des meilleurs fruits anti-déprime. Riche en vitamine B6, cette dernière aide à la fabrication de neurotransmetteurs (sérotonine, dopamine,...), mais procure également un sentiment de satiété qui vous aidera à lutter contre le grignotage.

  • Comment ? On débute la journée sur les chapeaux de roue en intégrant la banane dans son petit-déjeuner : à manger en salade de fruits, à boire en smoothie, à intégrer dans son bol de céréales ou sur sa tartine, coupée en fines rondelles.

2. Le café 

Grande source d’antioxydants, le café - à consommer cependant avec modération - rendrait de bonne humeur ! Libératrice de dopamine (hormone du plaisir), la caféine aiderait ainsi à booster le moral, mais également notre vigilance et nos fonctions cognitives.

  • Le saviez-vous ? Des chercheurs américains ont démontré que la consommation de quelques tasses de café par jour réduirait de 10 à 15 % la dépression, contrairement aux boissons sucrées (de type sodas).

3. Le saumon 

Mais aussi la sardine, le thon, le hareng, le maquereau... Tous les poissons gras, souvent cuisinés/préparés avec des huiles végétales : l’idéal pour faire le plein en Oméga 3

  • Comment ? On essaye d’en manger 2 à 3 fois par semaine et on favorise une cuisson douce - poché, bain marie, vapeur - pour conserver tous les Oméga 3 présents.

4. L’oeuf 

Pour faire le plein de vitamines E et B, mais aussi en tryptophane - acide aminé précurseur de la sérotonine.

  • Comment ? Faciles à cuisiner, peu chers et déclinables à souhait - sur le plat, poché, en omelette, à la coque, mollet, dur, brouillé...., variez les plaisirs ! Notre recette anti-coup de blues ? Une omelette au parmesan et au gruyère, fromages riches également en tryptophane. 

5. Le chocolat noir 

Bien évidemment ! Quel meilleur « antidépresseur naturel » que le chocolat noir, riche en polyphénols. Favorisant la production de sérotonine dans le système nerveux, le cacao procure un effet immédiat de sérénité et de bien-être. Parfait en cas de fatigue ou de coup de mou.

  • Comment ? Un ou deux carrés de chocolat noir chaque jour au moment du goûter ou en fin de matinée. Au petit-déjeuner, on troque la pâte à tartiner bien trop sucrée contre quelques carrés sur sa tartine beurrée. On privilégie bien évidemment le chocolat noir, moins calorique et plus riche en magnésium. 

6. Les lentilles

Mais aussi d’autres légumineuses comme les haricots blancs, les pois, les fèves,... Riches en fer et en protéines, les lentilles sont excellentes pour éviter les carences et lutter contre le moral en berne, les coups de fatigue, la baisse de concentration,... 

  • Comment ? On essaye de les cuisiner au minimum deux fois par semaine. Le parfait combo dans l’assiette 1/3 de légumineuses et 2/3 de céréales.

Alimentation 100% bonne humeur : les dernières astuces 

D’autres aliments « anti-déprime »

Pour faire le plein en tryptophane et tyrosine, on pense à changer ses habitudes, on varie les recettes et les saveurs et on s’assure d’inclure dans le programme de la semaine : 

  • Des féculents,
  • Du pain complet, 
  • Des graines de citrouille et de sésame, 
  • Des myrtilles, 
  • Du pollen frais de châtaignier, 
  • Des noix,...

Et les aliments « tueurs de bonheur » ? 

Pour garder le moral durant ce reconfinement, on évite de se laisser tenter par les aliments trop sucrés, et on zappe à tout prix les aliments transformés.